décembre 2, 2022

UCA – Pourquoi une telle précipitation à déconfiner tout le monde ?

Étrange changement de cap organisé dans l’urgence, sans concertation avec les représentants des personnels et dont on a été informé par un mail de la présidence en fin de semaine dernière, alors qu’au même moment le chef du gouvernement demande de continuer à privilégier le télétravail .
Il y a plusieurs incohérences dans la modification du plan de reprise progressive d’activité :

  • Comment peut-on annoncer la levé du nombre limité de personnes présentes dans les laboratoires et exiger le respect des gestes barrières ?
  • Comment peut-on imaginer annoncer le vendredi pour une prise d’effet le lundi une reprise quasi normale alors même que les demandes d’EPI n’ont pas été faites, tout en indiquant que ça sera progressif alors qu’on annule le PRPA ?
  • Comment expliquer qu’on puisse se réunir à 20 alors que les rassemblements doivent rester limités à 10 personnes ? 

La fin du télétravail comme la règle est également incompréhensible au vu de la situation et de la limite de capacité de l’UCA à fournir les « outils » sanitaires (masques, gels, …).
Quelle urgence y avait-il alors qu’un renouvellement des fournitures sanitaire n’aura pas lieu avant le 15 juin, et sans qu’on sache si il y en aura en quantité suffisante ?

Même des GAFA comme Facebook et Google, modèles ultimes de l’idéologie startup prônés par la ministre et nos directions, encouragent le télétravail jusqu’en 2021 pour la majorité de leurs employés.

Cette précipitation n’est pas sérieuse, et provoque de nombreuses questions et du stress chez les personnels, que les directions de services et de labos doivent gérer sans avoir été consultées.

On comprend alors mieux la multiplication ces derniers temps des formations de « coaching » pour gérer les situations de stress et de conflits. Dommage qu’elles soient du niveau de réflexion d’une télé-réalité, avec des intervenants plus proches de la secte que de professionnels universitaires.