décembre 2, 2022

Élections au Conseil d’Administration de la COMUE UCA – Listes « Service Public et Démocratie Universitaire » (CGT – FSU – SUD)

Élection au suffrage indirect (grands électeurs) au scrutin proportionnel de liste à un tour. http://sophia-summit.fr/fr/university/elections/elections-au-conseil-dadministration-comue-uca-27-juin-2019

Nous n’avons cessé au cours des dernières années d’alerter la communauté universitaire sur les dérives qui ont accompagné la mise en place de la ComUE UCA : abandon des pratiques collégiales garantes d’un minimum de démocratie académique, conseils académique et d’administration privés de leur rôle de proposition et de discussion, réduits à devoir entériner des décisions prises sans aucune concertation d’une instance élue, représentative de la communauté, etc. Un exemple emblématique des conséquences de ce type de fonctionnement a été la mise en place de formations payantes, masters déguisés en diplômes d’établissement, contraires au principe même d’un service public de l’enseignement supérieur accessible au plus grand nombre.

Les statuts d’UCA, qui n’ont fait l’objet d’aucune réelle discussion dans les deux conseils centraux, ou au sein des groupes de travail qui avaient pourtant été promis, ont été élaborés dans le but de perpétuer ce mode de gouvernance, reposant sur un pilotage intégral de l’institution par un groupe réduit de décisionnaires non élus. Ceci au prétexte d’une meilleure efficacité, tout en promettant l’expansion du rayonnement du site académique et en affichant une promotion accrue de l’excellence… qui ne vise en fait qu’à masquer la pénurie de moyens. Alors que le flou existant dans le règlement intérieur laisse craindre le pire en termes d’aggravation de cette dérive autoritaire, nous sommes convaincu·es, au contraire, que nous ne ferons face efficacement aux nombreux défis à relever, qu’il s’agisse de formation ou de recherche, qu’en travaillant collectivement. L’Université ne peut fonctionner qu’en suscitant l’adhésion du plus grand nombre à sa marche. Il est essentiel pour cela de prendre en compte la diversité des points de vue de la communauté, et les différents conseils ou comités compétents doivent pouvoir jouer pleinement leur rôle, en particulier en étant consultés sur toute question d’orientation générale. Afin de pouvoir être force de proposition, ils doivent être informés au préalable de l’ensemble des objectifs et contraintes ; afin de les conforter dans leur rôle, ils doivent recevoir ensuite les explications et motivations des décisions et résultats d’arbitrage.

Nous devons exploiter toutes les marges de manœuvre que permettent les nouveaux statuts pour parvenir à cela. L’Université ne souffre pas d’un excès de démocratie ; au contraire, beaucoup de ses difficultés naissent de tentatives faites pour y porter atteinte : chaque entorse à la démocratie et la collégialité produit des décisions de fait arbitraires, développe le clientélisme, et crée in fine frustration et découragement, à l’opposé des objectifs affichés d’efficacité et d’excellence. La période qui s’ouvre sera en outre celle de la rédaction du règlement intérieur fixant le détail des règles de fonctionnement du futur UCA. Il est capital que de nombreux élus de la liste « Service public & démocratie » puissent participer à cette étape pour limiter les dérives anti-démocratiques auxquelles les statuts d’UCA tentent de nous assujettir.

A contrario, prétendre que la solution serait dans le tout-management, le salaire au « mérite », la privatisation de services, la réduction des droits des agent·es et les écarts au Code de l’Éducation revient à préparer la fin des services publics.

Nous vous appelons à voter pour la liste « Service public & démocratie universitaire », dont les élu·es travailleront au retour d’un sain débat démocratique au bénéfice de tou·te·s.

Vos candidats :

Collège 4-ACollège 4-BCollège 5
PRONZATO Luc, DR, CNRSLABAT-JACQMIN Sarah, MCF, UNSGUITTON Florence, IR, OCA
LEMAIRE Élisabeth DR, CNRSCARBILLET Marcel, MCF, UNSPHILIPPE Erwan, IR, UNS
CASSAM-CHENAI Patrick, CNRSFRAYSSE Nathalie, CR, CNRSBRIET Catherine, SAENES, UNS
MILHABET Isabelle, PR, UNSMONTAGNON Éric, PRCE, UNSMONTICELLI Marc, IR, CNRS
SCHADRON Georges, PR, UNSGIAUME Isabelle, SAENES, OCA
LEBLOND Juliette, DR, INRIAORANGE François, IR, UNS