octobre 6, 2022
CGT

Nicole, trésorière de la CGT FercSup 06, nous a quitté

C’est avec une profonde tristesse que nous vous informons que Nicole Melis, trésorière de la CGT FercSup 06, nous a quitté la semaine dernière. Elle a été enterrée ce mercredi matin au cimetière de l’Est en présence de sa famille et de ses proches.
Beaucoup d’entre nous l’ont connue, et connaissent son engagement et sa gentillesse. 

Nicole n’a jamais baissé les bras, même dans des situations difficiles auxquelles elle a dû faire face à l’université. Mieux que ça, elle s’est mise au service des autres au sein de la CGT, contre les injustices, et ce jusqu’à la fin de sa vie alors qu’elle était retraitée. Toujours présente dans les moments les plus difficiles, toujours de bons conseils pour sortir d’une situation par le haut, Nicole était une femme de coeur et de courage, elle sera à jamais dans nos pensées. 

Fraternellement

… la CGT FercSup 06


Nicole Melis est partie trop tôt.

Texte d’Estelle Col, ancienne respondable de la FercSup CGT 06.

Rentrée à l’université comme contractuelle au service TICE au début des années 2000, elle y assurerait les fonctions de gestionnaire et de secrétaire. Personne ressource avec une connaissance approfondie de l’université et un bon sens apprécié de tous et toutes, elle sera toutefois « remerciée » 10 ans plus tard  par un DRH mercenaire, contractuel lui aussi mais en poste pendant quelques mois. Il n’hésitât pas à la chasser de son bureau physiquement alors que Nicole lui demandait quel était le fondement juridique de son action.  Et c’est ainsi que Nicole rentre dans le cercle de la lutte, ce cercle qui peut se prendre à n’importe quel moment et ne s’arrête jamais. Elle décida de ne pas se laisser faire et intégra la CGT FERC Sup pour demander réparation à l’université. Elle gagna et obtint après un an de lutte un dédommagement financier, toutefois, elle n’a jamais eu le pot de départ à la retraite qu’elle méritait, de cela l’université l’a à jamais privée.

A partir de ce moment-là, Nicole s’est investie dans notre syndicat. Elle défendit plusieurs personnes sous statut de travailleur handicapée et préparait aussi les dossiers de collègues contractuels. Plusieurs personnes en CDI ou même aujourd’hui fonctionnaires lui doivent une fière chandelle. 

Nicole a aussi pris les responsabilités de trésorière de notre syndicat.  Sa gestion rigoureuse et son ouverture permettait à notre syndicat d’exprimer notre solidarité financière aux secteurs en lutte dans le département. Elle etait toujours émue de raconter les situations d’autres travailleurs en lutte qu’elle rencontrait dans ces occasions. 

Nicole etait toujours active dans notre syndicat, toujours comme trésorière mais aussi sur les questions juridiques pour lesquelles elle apportait son regard expérimenté et précis. 

Elle est partie trop vite, alors qu’elle avait à peine un peu plus de 70 ans. Nous gardons d’elle son courage et cette immense force à se réinventer toujours, sa générosité et sa combativité. Merci Nicole pour tout ce que tu nous as donné. Nous te gardons vivante dans nos coeurs. Nous nous souviendrons de toi. Souvenez-vous de Nicole et souvenez-vous en aussi lorsqu’à la prochaine réforme des retraites, on vous dira que la durée de vie se rallonge et qu’on peut travailler jusqu’à 70 ans ! Nous continuons ton combat. Repose en paix Nicole.